• Le bonheur à la clef

Ouverture :

Du lundi au samedi

Nos agences :

Alençon | Bellême | Mortagne-au-Perche | Pré-en-Pail | Saint-Pierre-des-Nids | Sées |

Mail :

info@lair-immobilier.com

Comparer les annonces

Pourquoi acheter plutôt que louer dans l’Orne?

L’immobilier attractif dans l’Orne

L’immobilier ornais est attractif pour les investisseurs, plus généralement la Basse-Normandie, plaçant les prix de la région en-dessous des autres provinces françaises.

Forte demande de location mais peu de biens

L’Orne est un département pauvre en location face à une forte demande. Ceci a pour effet d’augmenter le prix des loyers.

Aujourd’hui, dans la région d’Alençon, le loyer pour une petite maison avec 3-4 pièces, 2 chambres, entre 75 et 80m² est en moyenne de 601 € par mois. Un même bien, à l’achat, coûterait environ 97800 €. Le remboursement avoisinerait 518 € par mois avec un crédit sur 15 ans, sans considérer l’apport ou l’échelonnage du crédit.

Est-il vraiment intéressant de louer dans ces conditions ? Sans oublier qu’une location correspond à une mensualité versée à fonds perdu.

Un exemple à l’agence Lair Immobilier d’Alençon

Un exemple concret, survenu l’été dernier dans l’agence Lair Immobilier d’Alençon.

Deux jeunes filles cherchent à s’installer en colocation. Le loyer demandé était de 430€ par mois plus 30 € de charges communes. À l’achat, le prix de ce même bien était de 56 500 € net vendeur, l’on rajoute à cela 4 990 € d’honoraires. Le montant des mensualités correspond alors à environ 350 € par mois hors assurance. Le remboursement étant significativement moins cher que le loyer, les parents ont finalement décidé d’acheter le bien lors de la visite.

Il y a ici deux autres avantages non négligeables à prendre en compte dans l’achat d’un bien immobilier dans l’Orne. Le premier est la constitution ou l’augmentation d’un patrimoine, quoi qu’il arrive l’acheteur devient propriétaire. Quand les jeunes filles auront terminé leurs études et quitteront l’appartement, sa mise en location autofinancera le bien.

Des taux d’intérêt très intéressant

Dans le climat économique actuel, la guerre que se mènent les banques est au profit des acheteurs. En effet, la concurrence et l’envie de redresser le marché de l’immobilier incitent les banques à prêter à des taux d’intérêt de plus en plus abordables. Un emprunt sur 15 ans aujourd’hui voit son taux d’intérêt aux alentours des 1% alors qu’il était au-dessus des 1,3% à la fin 2017 (Source l’Express). De plus les banques sont plus enclines à allonger le temps de remboursement des crédits, la moyenne étant de 22 ans aujourd’hui alors qu’elle était de 20 en 2016.

Trois fois plus de propositions d’achat que de location

Dans notre région, il y a peu de propositions de location. En revanche il y a environ trois fois plus de propositions d’achat. Pour une annonce de location, il y a trois annonces d’achats, ce qui en fait un marché concurrentiel. L’avantage donc va encore à l’acheteur, qui va pouvoir entrer dans une négociation du prix d’achat du bien.

Il y a bien d’autres avantages ou motivations qui placent l’achat au-dessus de la location : la volonté de se constituer un patrimoine, l’envie d’être chez soi, de disposer de son bien. Il peut aussi y avoir la volonté de préparer sa retraite, la pierre est un investissement sûr.

Même si le marché de l’immobilier fluctue, il y aura toujours un bon moment pour vendre et un bon moment pour acheter.

Il est intéressant de parler de cela avec un professionnel de l’immobilier de chez Lair Immobilier, ne serait-ce que pour connaître ses capacités d’achat qui sont parfois insoupçonnées.

Articles Similaires

Louer un bien, quels documents dois-je fournir?

Vous souhaitez louer un bien à vocation d’habitation ? Pour simplifier vos démarches voici...

continuer la lecture

Les diagnostics immobiliers obligatoires

Les diagnostics immobiliers Lorsque l’on vend ou loue un bien immobilier nous sommes dans...

continuer la lecture

L’assurance emprunteur

Quel est son rôle ? Est-il intéressant de la renégocier ? A quel moment faut-il y penser ?...

continuer la lecture
%d blogueurs aiment cette page :