Nous contacter

info@lair-immobilier.com

Nos agences

Alençon | Bellême | Ecouché-les-Vallées | Mortagne-au-Perche | Pré-en-Pail | Saint-Pierre-des-Nids | Sées

Ouvertures

Du lundi au samedi

Zoom métier : Qui est notre demoiselle du téléphone ?

Le réseau Lair Immobilier regroupe un ensemble de fonctions transversales qui sont un maillon essentiel dans la vie et le développement de l’entreprise. Rencontre avec Elsa Denis, Assistante commerciale, que vous avez forcément déjà eu au téléphone si vous tentez de joindre le siège de l’entreprise, l’agence d’Alençon Grande Rue.

elsa-denis

Peux-tu nous parler de ton parcours avant Lair Immobilier ?

Après avoir obtenu mon Bac (économie et sociale), j’ai été surveillante dans un collège, avant de trouver ma voie et de réaliser un BTS assistante de gestion PME/PMI en alternance dans une agence immobilière. A l’issue de cette alternance, j’ai réalisé de 2 années en tant qu’auxiliaire de vie scolaire (AVS) auprès d’enfants en difficultés (autisme, décrochage scolaire…) puis j’ai obtenu mon premier CDI dans l’immobilier sur le secteur de Caen. Pour des raisons géographiques, je suis revenue sur Alençon et j’ai été engagée chez Lair Immobilier en tant qu’assistante commerciale.

Parle-nous du métier d’assistante commerciale ?

C’est un métier très varié pour ma part, car il regroupe plusieurs métiers : le secrétariat, l’assistanat commercial et l’assistanat de direction. J’exerce ces fonctions parce qu’elles sont en accord avec mes valeurs et ce que j’aime dans la vie. C’est dans ma nature, j’aime aider et être à l’écoute, j’aime motiver les gens, les aider à faire mieux. J’aime aussi la pierre et les belles maisons, je peux donc allier les deux au quotidien.

Quel rôle joues-tu au sein de l’entreprise ?

J’ai un rôle d’intermédiaire entre la direction et les négociateurs, je suis aussi la première personne que les gens ont au téléphone quand ils appellent le siège de l’entreprise ou quand ils se déplacent en agence. Je suis aussi le lien entre les fournisseurs et l’entreprise. Je participe à la communication interne et externe du réseau. J’ai aussi un rôle de contrôle.

Ce rôle a t’il pris de l’importance avec les différentes périodes de confinement ?

Oui. En cette période de confinement nous ne sommes que 2 salariées à travailler en plus de Christian Lair, le directeur. Je l’aide dans les démarches administratives. Je reçois également le transfert d’appels et mails des 8 agences du réseau Lair Immobilier.

.

Comment se déroulent tes journées de travail pendant ce second confinement ?

Mes journées de travail sont, en temps normal, déjà bien remplies. Mais depuis le second confinement on atteint un niveau supérieur avec la réception des appels téléphonique. On est environ à 100 appels par jour depuis le début du confinement où nous devons expliquer aux clients que nous sommes actuellement à l’arrêt. Cependant, je prends soin de garder les contacts en attendant la réouverture qui se rapproche. Nous en profitons pour régler tous les dossiers en attente et organiser la future reprise d’activité pour nos agences. Cerise sur le gâteau, j’ai la chance d’avoir Yoda qui me soutient. C’est le chien de Monsieur Lair. Il est avec moi tous les jours depuis le début du confinement. Un vrai plaisir ! Je suis présente en continue à l’agence d’Alençon Grande Rue, du lundi au vendredi.

Quels sont tes loisirs et tes passions ?

En dehors du travail, je pratique l’équitation avec mon cheval (ou plutôt poney, à la proportion de la cavalière…). J’adore les animaux, en plus de mon poney, je suis l’heureuse maîtresse d’un chat et d’un lapin qui partagent mon quotidien. Sinon je fais un peu de course à pied, je partage du temps avec mes amis et ma famille lorsque cela nous est “autorisé”. J’aime aussi beaucoup voyager, découvrir d’autres pays, et d’autres façon de vivre.

Ton passe-temps favori pendant le confinement, en dehors de Lair Immobilier ?

Pendant le 1er confinement j’ai entièrement refait ma salle de bains. Mais pour ce second confinement, j’en profite surtout pour sortir en forêt ou à la campagne avec mon cheval, car au premier confinement cela nous était interdit alors je profite de cette petite liberté pour m’échapper.

elsa-denis

Comparer les annonces

Comparer